Eau vive

Je vous avais écrit quelques mots... vous souvenez-vous ?

10 janvier 2010

Passion fugace

C'est magique, un vrai cadeau du ciel, auquel on ne croyait plus. On le regarde, le souffle court, les yeux humides de tant de... Et tout autour s'enveloppe de ouate. Rien n'est plus pareil, dans cette vie si familière.
C'est étrange, fascinant, et le regard s'attache à cet éblouissement en cristaux, à cet homme là, en manteau.
Cet homme en blanc.
Avec lui, ça crisse sous les pas, mais ça glisse au moindre faux pas. Qu'importe, la beauté fulgurante l'emporte. On veut encore y croire.
Au fil des jours tout se transforme. En flaques boueuses, en plaques acérées, miroir fracassé. Le verre cassé, ça porte bonheur ?
On regarde avec prudence. On oublie la féérie. Et parfois on se casse la gueule.
La neige n'est qu'une passion à vivre.
Belle mais dégueulasse au final.


Pour commenter la note

    C'était trop beau cette histoire, la chute me rassure...

    Commenté par Rhayader le 10 janvier 2010 à 20:18
  • C'est rassurant, et ça marche toujours, les contes de fées. Avec tout plein de jolies choses scintillantes au fond des yeux. Et puis ils se défont en laissant de drôles de flaques. J'en parlais justement à la petite sirène l'autre soir...

    Commenté par Oviv le 10 janvier 2010 à 20:45

c'est ici...