Eau vive

Je vous avais écrit quelques mots... vous souvenez-vous ?

14 novembre 2015

De l'efficacité redoutable de certains conseils

Les rôles de la pièces sont décrits ici 

Morveux avait raison. Ne pas bouger. Surtout pas. Non non, pas d'initiative. Je m'accroche à mon rôle de soubrette dans un film muet.
Sauf pour compter les gouttes florales dans mon verre. Plic ploc. Quatre gouttes d'anti-stress par-ci. Tic-tac, quatre gouttes dévoreuses d'impatience par-là. Je cultive la zénitude.
Dans certains bureaux certains rient de me voir soudainement m'arrêter pour prendre de leur nouvelles et papoter. Oui !!! Je m'applique désormais à pa-po-ter.
Une grande fierté m'envahit.
Dents tranchantes a du se faire recadrer par de plus hautres instances et je la vois parfois ravaler la goutte de fiel qui allait poindre à ses babines retroussées. Belle grimace... Il semble évident qu'elle a reçu comme consigne de m'épargner si elle ne voulait pas que je change de service du jour au lendemain. Et elle sait que ce ne serait que difficilement jouable pour elle.
Quand même. Soupir. Quel gâchis que l'ambition quand elle est mal contrôlée.
Madame ma fielleuse cheffe, pour qu'une figure de style réussisse il faut que tous soient en parfait équilibre.
Je suis devenue un petit savon glissant.
Ne ferai rien susceptible de saboter le travail, mais ne ne tordrai plus l'humeur à la recherche d'un lubrifiant.
Bon courage.

Ah oui, ils ne savent pas, eux ! Dents tranchantes est inapte en technique. Et moi reconnue comme bidouilleuse.
Double courage madame. Il va vous en falloir.

Je commence à remettre quelques heures dans mes nuits.


Pour commenter la note

c'est ici...